Demandez la libération immédiate de Saïkou Yaya Diallo

Les autorités guinéennes détiennent toujours Saïkou Yaya Diallo, chargé des questions juridiques au Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), bien que la cour d’appel de Conakry ait ordonné sa remise en liberté sous caution et sous contrôle judiciaire le 21 mai 2020. Selon son avocat, le procureur général s’est pourvu en cassation bien que la loi ne l’autorise pas à former un recours contre cette décision de libération.

Prenez action maintenant et demandez la libération immédiate de Saïkou Yaya Diallo.

© Private

Saïkou Yaya Diallo a été arrêté le 7 mai 2020 et incarcéré à la Direction centrale de la police judiciaire. Le 12 mai, il a été inculpé de « voie de fait, violences, menaces et injures publiques » et transféré à la prison de Conakry, où il est détenu depuis. Saïkou Yaya Diallo est diabétique et son état requiert un régime alimentaire strict et un traitement. En prison, il se trouve désormais exposé à un risque accru de contracter la COVID-19. Le 5 juin, les autorités guinéennes ont officiellement confirmé 68 cas de COVID-19 et trois décès à la prison de Conakry.

Pourquoi Saïkou est détenu? Le 25 mars, une personne soupçonnée d’appartenir aux services de renseignement du gouvernement et ayant affirmé être une journaliste a été identifiée par des membres du FNDC lors d’une conférence de presse se déroulant au siège du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES), à Ratoma. Des membres du FNDC, parmi lesquels Saïkou Yaya Diallo, ont enfermé l’agente présumée dans un bureau en attendant que la foule se disperse à l’extérieur, semble-t-il pour protéger cette femme de potentielles violences de la part des nombreux militant·e·s de l’opposition présents. Selon plusieurs témoins, Saïkou Yaya Diallo n’a fait preuve d’aucune violence.

Selon son avocat, le procureur général s’est pourvu en cassation bien que la loi ne l’autorise pas à former un recours contre cette décision de libération. Le 12 mai, Saïkou Yaya Diallo a été inculpé de « voie de fait, violences, menaces et injures publiques » et transféré à la prison de Conakry.

Le FNDC s’élève contre l’éventualité d’un troisième mandat présidentiel, à la suite des modifications apportées à la Constitution par le président Alpha Condé. Le jour de son arrestation, Saïkou Yaya Diallo prévoyait de participer à une émission de radio afin de parler de la plainte déposée par le FNDC contre le président Alpha Condé.

Agissez maintenant!

Demander la libération immédiate et sans condition de Saïkou Yaya Diallo.