Dr Agnès Callamard nommée secrétaire générale d’Amnesty International

Amnesty International a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Agnès Callamard, une éminente spécialiste internationale des droits humains, au poste de secrétaire générale, avec effet immédiat. 

Le Dr Callamard rejoint la plus grande organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme au monde, ayant récemment été le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires. Dans ce rôle, elle a mené des enquêtes révolutionnaires, notamment sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

En tant que secrétaire général, le Dr Callamard sera le directeur général du Secrétariat international d’Amnesty International et le principal porte-parole du mouvement mondial Amnesty, qui compte quelque 10 millions de partisans, et des bureaux dans plus de 70 pays.

«À un moment où les droits humains sont menacés sans précédent dans le monde, le Dr Callamard dirigera, passionnera et ralliera l’ensemble du mouvement d’Amnesty pour relever ces défis de front», a déclaré Sarah Beamish, présidente du Conseil international, en annonçant la rendez-vous. 

La combinaison de son acuité intellectuelle, de sa profonde expérience mondiale des droits humains et de sa voix courageuse la rend hautement qualifiée pour défendre notre mouvement. Nous sommes ravis qu’elle ait accepté ce défi pour nous emmener audacieusement dans notre prochaine phase. 

Sarah Beamish, présidente du conseil d’administration international

Le secrétaire général est nommé par le Conseil international d’amnistie pour un mandat initial de quatre ans. Sa nomination fait suite à une recherche globale approfondie. Le Dr Callamard succédera à la secrétaire générale par intérim Julie Verhaar.

Là où les gouvernements et les entreprises cherchent à faire taire ceux qui dénoncent leurs abus, à masquer la vérité et à saper ou rejeter les normes des droits humains, les enquêtes rigoureuses et les campagnes sans compromis d’Amnesty International sont plus vitales que jamais”

Agnès Callamard

  «Je suis honoré de prendre le poste de Secrétaire général et de travailler aux côtés des partisans d’Amnesty à travers le monde afin qu’ensemble nous défendions et exigions le respect de tous les droits humains pour tous», a déclaré le Dr Callamard. 

Le Dr Callamard, de nationalité française, a bâti une carrière très distinguée dans les secteurs internationaux des droits de l’homme et de l’humanitaire, travaillant avec des ONG, des universités et les Nations Unies. Parallèlement à son rôle d’expert indépendant des droits de l’homme des Nations Unies, elle a occupé le poste de directrice du Global Freedom of Expression Project à l’Université de Columbia. Auparavant, elle a été directrice exécutive de l’organisation pour la liberté d’expression ARTICLE 19 et a été la fondatrice et directrice exécutive de HAP International (Humanitarian Accountability Partnership).

Le Dr Callamard a travaillé pour Amnesty International de 1995 à 2001, notamment en tant que chef de cabinet du secrétaire général de l’époque, Pierre Sané. Elle a mené des enquêtes sur les droits humains dans plus de 30 pays et publié de nombreux articles sur les droits humains, les droits des femmes, la liberté d’expression, les mouvements de réfugiés et la méthodologie des enquêtes sur les droits humains.

Alors que Mme Callamard assume ce rôle, le Conseil d’administration international remercie Mme Verhaar pour son leadership intérimaire et lui souhaite la meilleure des chances alors qu’elle passe à de nouveaux défis.