Les jeunes bacheliers d’Atakpamé s’engagent pour les Droits de l’Homme

Ce jeudi 05 octobre 2023, la Mairie d’Atakpamé a été le théâtre d’un rassemblement exceptionnel.

En effet, cinquante huit (58) jeunes nouveaux bacheliers dont trente (30) filles, issus de six (6) établissements scolaires locaux et faisant partie du programme “Jeunes Bacheliers Engagés” (JBE) de l’Agence Nationale du Volontariat (ANVT) se sont retrouvés pour discuter des Droits Humains.

Lors de cette rencontre, les discussions ont couvert une gamme complète de sujets relatifs aux droits humains. Les participants ont été initiés au fonctionnement d’Amnesty International, l’organisation de défense et de promotion des droits humains dans le monde entier. Ils ont également exploré l’histoire du mouvement et ses domaines d’intervention, soulignant ainsi l’importance cruciale de la protection des droits fondamentaux de chaque individu.

Ce rassemblement significatif a été orchestré par deux anciennes élèves du club scolaire d’éducation aux droits humains du Collège Saint Albert le Grand à savoir OHOUNDJAGO YAWA aniruddha et AGBEMAZI ELOM Samuela, désormais bachelières et engagées dans le projet JBE. Ces jeunes, imprégnés des valeurs du club EDH (Éducation aux Droits Humains), ont joué un rôle central dans l’organisation de cette rencontre inspirante.

Parmi les participants, nous avons eu le privilège de compter la présence de Mlle AMETEPE Enyo Francisca, animatrice de terrain de l’ONG ODHI (Organisation pour un Développement Humain et Intégral) et membre du pré-groupe local de Hihéatro. Sa participation a apporté une perspective précieuse à cette discussion, mettant en évidence le rôle des organisations de la société civile dans la promotion des droits humains.

Cette rencontre à Atakpamé a clairement démontré l’engagement des jeunes bacheliers en faveur des droits humains et leur volonté de contribuer à la préservation de ces droits fondamentaux dans leur communauté et au-delà.

Aniruddha yawa